S’occuper à l’hôpital

Les journées à l’hôpital sont longues, très longues… Comment s’occuper?

Certains seront contents d’avoir un(e) camarade de chambre avec qui discuter, mais on ne sait jamais sur qui l’on tombe non plus. Si vous préférez une chambre seule, demandez la dès que vous connaissez vos dates d’hospitalisation (option plus ou moins remboursée en fonction des mutuelles).

Si vous n’êtes pas seul, prévoyez des boules Quiès contre les ronflements de votre voisin.

En cas d’hospitalisation sur plusieurs jours, n’ayez pas peur de prévenir vos proches, et de leur donner le numéro de votre chambre pour une petite visite. S’ils vous proposent de passer au même moment qu’une visite déjà programmée, essayez de décaler. En effet les chambres sont souvent exiguës, et voir vos proches séparément vous permettra d’occuper le temps. De même, si l’on vous appelle pendant une visite, demandez si la personne peut vous rappelez plus tard.

Si le malade rechigne à prévenir son entourage, son conjoint pourra discrètement leur envoyer un email ou un sms leur indiquant les dates d’hospitalisation, le numéro de la chambre, et leur rappelant qu’un petit coup de fil fait toujours plaisir…

Si vous emmenez un smartphone, un ordinateur, une tablette ou une console de jeux, n’oubliez pas de vous munir d’un antivol au préalable, et d’un casque d’écoute si vous n’êtes pas en chambre seule. Un ordinateur ou une tablette reliés à Internet en 3G ou 4G (intégré ou avec une clé) vous permettront d’économiser sur l’abonnement télé de l’hôpital, et de gagner en liberté. Vous pourrez regarder vos émissions en direct ou en replay, faire des visioconférences avec vos enfants le soir, lire vos emails, et surfer à loisir. Renseignez-vous sur les tarifs auprès de votre opérateur de téléphonie mobile avant l’hospitalisation.

Les hôpitaux disposent souvent d’une bibliothèque, voir parfois d’une médiathèque. Les infirmières pourront vous renseigner. Prévoyez tout de même quelques magazines et livres, et pourquoi pas des sudokus, des mots croisés, du tricot, des coloriages de mandalas ou autres, etc.

Le coloriage pour adultes est en plein essor. Même si l’on pourrait penser que c’est un peu régressif au premier abord, il s’agit en fait activité très relaxante. Voici quelques ouvrages sympas :

Cancer Jeune Parent - comment s'occuper à l'hôpital - livre coloriage tatouages Le livre des tatouages – 100 modèles à colorier, Olivier Munden

 

 

 

Cancer Jeune Parent - comment s'occuper à l'hôpital - livre coloriage japon Bloc coloriage anti stress inspiration Japon, Collectif

 

 

 

Cancer Jeune Parent - comment s'occuper à l'hôpital - livre coloriage mandalas 100 mandalas zen, Collectif

 

 

 

Cancer Jeune Parent - comment s'occuper à l'hôpital - livre coloriage psychédéliqueArt-Thérapie Psychédélique: 100 coloriages anti-stress, Anne-Margot Ramstein

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *