Aides et protection

On entend parler de beaucoup d’aides aux malades, et pourtant il va falloir vous battre pour savoir auxquelles vous pouvez prétendre, et comment les obtenir.

Première étape : contactez votre mutuelle pour savoir ce qu’inclue exactement votre contrat (ex : prise en charge ou non de chambre individuelle lors des hospitalisation, aide ménagère, etc.).

Deuxième étape : prenez RDV avec l’assistante sociale de l’hôpital, sans oublier d’apporter votre feuille d’imposition. Elle pourra vous confirmer ou non si vous avez le droit à une aide ménagère, (ex : pour faire le ménage, ou les courses), un technicien de l’intervention sociale et familiale (ex: soutien scolaire), un garde-malade, etc. Vous pouvez également contacter le Centre Communal d’Action Sociale de votre mairie.

Si vous aviez des revenus corrects avant de tomber malade, vous n’aurez pas le droit à grand chose, surtout si vous avez moins de 55 ans…

Au bout d’un certain temps de traitement, vous serez “automatiquement” éligible à la la carte mobilité inclusion, qui remplace depuis le 1er janvier 2017 les cartes de priorité, d’invalidité et européenne de stationnement.

Résultat de recherche d'images pour "carte mobilité inclusion"

Dans l’hôpital où était traité mon mari, il fallait attendre deux ans. Mettez votre orgueil de côté, et profitez des nombreux avantages du statut d’handicapé. Soyez prévoyants :  il faut préparer le dossier six mois à l’avance! Pour cela demandez un certificat médical à votre oncologue, et prenez RDV avec l’assistante sociale de l’hôpital qui vous mettra en relation avec la MDPH. Il est fortement conseillé de préparer le dossier en le téléchargeant sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R19993. L’assistante sociale pourra également vous préparer le cas échéant un dossier de demande de pension d’invalidité (lien Ameli : http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-medicale/votre-pension-d-8217-invalidite/comment-demander-une-pension-d-invalidite.php).

La MDPH étudiera votre éligibilité à la prestation de compensation du handicap (PCH), l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et ses compléments forfaitaires (complément de ressources, ou majoration pour la vie autonome), à la carte mobilité inclusion, et à la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

Le statut d’invalidité 80% présente de nombreux avantages :

  • une demi-part supplémentaire pour le calcul de votre impôt sur le revenu
  • priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, les espaces et salles d’attente, ainsi que dans les établissements et les manifestations accueillant du public (pour le titulaire et la personne qui l’accompagne),
  • priorité dans les files d’attente des lieux publics,
  • diverses réductions tarifaires (notamment dans les transports, qu’il s’agisse de la SNCF, de compagnies aériennes ou de sociétés de transport des grandes agglomérations)
  • probable changement de quotient familial à la mairie pour la cantine et le centre de loisir des enfants

Votre généraliste peut également vous prescrire la location d’un fauteuil roulant, bien utile pour ne pas se fatiguer lors des sorties.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *