Apprendre à ses enfants à se méfier des inconnus

jeux

jeu intéractif CFPE

Cette année, la Journée des Enfants Disparus tombe ironiquement le jour de la Fête des Mères.  C’est à cette occasion que le CPFE (Centre Français de Protection de l’Enfance) a lancé le site web 25mai.fr.  Ce site propose une liste de 10 conseils aux parents pour apprendre à leurs enfants à se méfier des inconnus, ainsi qu’une page de jeux interactifs pour les enfants, afin de leur apprendre les bons réflexes dans la vie de tous les jours : 

  • on ne suit pas un inconnu même s’il demande de l’aide
  • on n’ouvre pas la porte à un inconnu
  • tous les adultes ne sont pas dignes de confiance.

En septembre 2013, la chaîne anglaise ITV avait tiré la sonnette d’alarme en diffusant un reportage dans lequel elle montrait en situation réelle que 7 enfants sur 9, âgés de 5 à 11 ans, suivaient un parfait inconnu en 90 secondes… pendant que les mères avaient relâché leur attention pendant un coup de fil sur leur portable. Le journaliste qui jouait l’inconnu demandait simplement aux enfants de l’aider à retrouver son petit chien ou sa petite fille.

Ci-dessous la vidéo (en VO) :

Il y a quelques années, mon neveu de onze ans a failli se faire enlever en pleine rue en sortant de l’école. Il se rendait seul à son cours de sport, situé à seulement cinq cent mètres de l’école. Une femme l’a agrippé fermement en lui ordonnant de la suivre. Il a paniqué, et s’est mis à pleurer. Les passants n’ont rien remarqué d’anormal, pensant peut-être que c’était sa mère. La femme l’a ensuite traîné vers une ruelle un peu à l’écart où attendait une voiture. Par chance, juste à ce moment là, la professeur de sport de mon neveu est sortie pour téléphoner, et l’a vu en larmes avec cette inconnue. Elle les a interpellés, et la femme s’est enfuie vers la voiture, le laissant en plan.

Cette mésaventure s’est bien terminée, mais aurait pu être évitée si mon neveu avait eu le réflexe de crier à l’aide, ou de se rouler par terre. Plus facile à dire qu’à faire, me direz-vous. Cette histoire m’a néanmoins fait prendre conscience du fait que l’on ne pense pas souvent à sensibiliser ses enfants au danger que représentent les inconnus, pensant que ça n’arrive qu’aux autres.

C’est pourquoi je vous incite aujourd’hui à prendre 10 minutes ce week-end pour jouer avec votre enfant sur la page du 25mai.