Category Archives: Famille

Quand votre enfant traîne le matin pour aller à l’école…

Si l'enfant ne veut plus aller à l'école, ou traîne, essayez de comprendre pourquoi. Est-ce juste un caprice? Ou est-ce lié à l'angoisse de la maladie?Depuis quelques jours, voire quelques semaines, votre enfant traîne le matin, ou fait des caprices, vous faisant systématiquement arriver en retard à l’école. Pire, il vous explique qu’il ne veut plus aller à l’école! On entendra souvent que “Si les petits arrivent en retard à l’école le matin, c’est de la faute des parents.” Merci de nous faire culpabiliser! Manque d’autorité? Manque d’organisation? Ou malaise plus profond dû à la maladie de son parent?

Tout d’abord, essayez d’appliquer ces quelques conseils d’organisation pour gagner du temps le matin :

  • Préparez avec votre enfant les vêtements qu’il mettra à l’école la veille au soir (après avoir jeté un coup d’œil à la météo sur Internet).
  • Préparez le cartable, les affaires de sport, piscine, etc. la veille au soir également.
  • Préparez la table du petit déjeuner la veille au soir, vous n’aurez plus qu’à sortir lait, jus de fruits, confiture etc. le matin.
  • Réveillez l’enfant plus tôt pour qu’il ait plus de temps à lui le matin. Vous pouvez par exemple le réveiller avant de prendre votre douche, et le laisser jouer un peu ou traîner au lit.
  • Tentez de le coucher plus tôt, et instaurez des horaires fixes (ex : “Quand ton réveil indique 20:10, tu dois te laver les dents.” “Quand ton réveil indique 20:30, il est trop tard pour lire une autre histoire, il faut éteindre la lumière car c’est l’heure de dormir.”)

Expliquez-lui pourquoi il faut faire un effort pour être à l’heure : la maîtresse elle aussi aimerait certainement rester au lit le matin, mais elle se lève pour ses élèves, et la moindre des politesses est de lui rendre la pareille. De plus l’école est obligatoire.

Si vraiment votre enfant n’y met toujours pas du sien, avant de le gronder trop fort et de le punir, essayez de comprendre pourquoi il traîne. Est-ce par exemple parce qu’il n’a pas envie d’aller à l’école? Si oui pourquoi? Y a-t-il un problème avec la maîtresse, avec des enfants de l’école?

Si le parent malade est à l’hôpital, il est possible que votre enfant ait envie d’aller le voir au lieu d’aller à l’école, ou préfère rester avec l’autre parent parce qu’il a besoin de câlins. Expliquez-lui qu’il y a un temps pour tout, et parlez-en avec l’institutrice, afin qu’elle soit indulgente s’il est perturbé ou n’écoute pas attentivement en classe.

Les réponses des petits sont parfois plus surprenantes, voire plus embarrassantes. Lors des chimiothérapies lourdes, ma fille ne voulait pas aller à l’école, parce qu’elle avait peur que son Papa ne meure pendant qu’elle était en classe. Elle pensait, forte de la pensée magique propre aux petits enfants, pouvoir l’en empêcher par sa présence à ses côtés. Si vous ne vous sentez pas le courage de répondre à ce type de raisonnement, prenez rendez-vous avec une psychologue spécialisée pour enfants (vous pouvez bénéficier de consultations gratuites à la PMI, à l’hôpital, ou au CMP). N’oubliez pas d’en parler également avec la maîtresse, qui pourra vous informer si le comportement de votre enfant en classe est inhabituel ou inadapté. Cela vous permettra d’en parler avec la psychologue et de chercher une solution ensemble.

10 conseils pour venir à bout des poux de vos enfants

Ce matin en coiffant ma fille avant de partir à l’école, j’ai découvert des lentes. Etant complètement insectophobe, j’ai rassemblé sur le net et chez le pharmacien une série de mesures pour éradiquer les poux :Cancer Jeune Parent - poux

1. On traite toute la famille le même jour. Vous trouverez des shampoings anti-poux sans insecticide chez le pharmacien (évitez les composés cancérigènes*). Enfin un bon côté à l’alopécie : pas besoin de subir le shampoing si vous avez perdu vos cheveux! Laisser le shampoing au moins une heure sur les cheveux avec une charlotte de douche ou un bonnet de piscine, même s’il est indiqué que 15 minutes suffisent. En alternative au shampoing, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc. L’odeur est encore pire, mais il parait que c’est efficace.

2. Coiffer ensuite dans un endroit bien éclairé les cheveux mèche par mèche avec un peigne anti-poux, et retirer si besoin les lentes qui restent à la main. L’opération étant longue et fastidieuse, il est conseillé de coller vos enfants pendant un écran pour les distraire. Répétez l’opération tous les jours jusqu’à disparition complète des lentes.

3. Changez la literie de toute la famille le jour du shampoing. Tous les draps et oreillers doivent être lavés à 60°, ainsi que les serviettes de toilette et les peignoirs.

4. Après avoir retiré les draps sales, passer un coup d’aspirateur pour aspirer les lentes.

5. Si les doudous ne supportent pas un lavage à 60°, mettez les au congélateur pendant 48h dans un sac plastique fermé.

6. Lavez tous les vêtements que les enfants ont porté pendant la semaine, si possible à 60° (sinon on peut les laisser au congélateur comme les doudous avant de les laver).

7. Une fois les doudous sortis du congélateur, on les passe à l’aspirateur pour éradiquer les lentes (OK, normalement elles sont déjà mortes, mais comme je l’ai dit plus haut, je suis complètement insectophobe).

8. Prévenez la maîtresse afin qu’elle placarde une affiche  POUX devant la classe, pour que tous les parents soient averties et vérifient la tête des camarades de classe. Prévenez également les mamans des meilleurs amis, ainsi que les gens qui fréquent vos enfants régulièrement (grands-parents, babysitter, etc.). 

10. Suivant les instructions du shampoing, traiter à nouveau à J+7 la famille au complet, puis à J+14. 

Et après? Attachez les cheveux des filles tous les jours d’école, et mettez une goutte d’huile essentielle de lavande à la base du cou et derrière les oreilles de vos enfants tous les matins pour repousser les petits envahisseurs.

Comment faire si je porte une perruque?

Si vos enfants ont des poux, il faut également vérifier votre perruque. Demandez au fabricant si votre perruque peut supporter un shampoing anti-poux, ou l’application d’un spray anti-poux. Vous pouvez sinon la laisser dans un sac plastique pendant une journée au congélateur.

(*) : voir article Alternative Santé : Pesticides et lymphomes, le lien est certain, du 18 juin 2014 

 

Apprendre à ses enfants à se méfier des inconnus

jeux

jeu intéractif CFPE

Cette année, la Journée des Enfants Disparus tombe ironiquement le jour de la Fête des Mères.  C’est à cette occasion que le CPFE (Centre Français de Protection de l’Enfance) a lancé le site web 25mai.fr.  Ce site propose une liste de 10 conseils aux parents pour apprendre à leurs enfants à se méfier des inconnus, ainsi qu’une page de jeux interactifs pour les enfants, afin de leur apprendre les bons réflexes dans la vie de tous les jours : 

  • on ne suit pas un inconnu même s’il demande de l’aide
  • on n’ouvre pas la porte à un inconnu
  • tous les adultes ne sont pas dignes de confiance.

En septembre 2013, la chaîne anglaise ITV avait tiré la sonnette d’alarme en diffusant un reportage dans lequel elle montrait en situation réelle que 7 enfants sur 9, âgés de 5 à 11 ans, suivaient un parfait inconnu en 90 secondes… pendant que les mères avaient relâché leur attention pendant un coup de fil sur leur portable. Le journaliste qui jouait l’inconnu demandait simplement aux enfants de l’aider à retrouver son petit chien ou sa petite fille.

Ci-dessous la vidéo (en VO) :

Il y a quelques années, mon neveu de onze ans a failli se faire enlever en pleine rue en sortant de l’école. Il se rendait seul à son cours de sport, situé à seulement cinq cent mètres de l’école. Une femme l’a agrippé fermement en lui ordonnant de la suivre. Il a paniqué, et s’est mis à pleurer. Les passants n’ont rien remarqué d’anormal, pensant peut-être que c’était sa mère. La femme l’a ensuite traîné vers une ruelle un peu à l’écart où attendait une voiture. Par chance, juste à ce moment là, la professeur de sport de mon neveu est sortie pour téléphoner, et l’a vu en larmes avec cette inconnue. Elle les a interpellés, et la femme s’est enfuie vers la voiture, le laissant en plan.

Cette mésaventure s’est bien terminée, mais aurait pu être évitée si mon neveu avait eu le réflexe de crier à l’aide, ou de se rouler par terre. Plus facile à dire qu’à faire, me direz-vous. Cette histoire m’a néanmoins fait prendre conscience du fait que l’on ne pense pas souvent à sensibiliser ses enfants au danger que représentent les inconnus, pensant que ça n’arrive qu’aux autres.

C’est pourquoi je vous incite aujourd’hui à prendre 10 minutes ce week-end pour jouer avec votre enfant sur la page du 25mai.